L’incohérence du souvenir exige de vagues précisions

2013-10-17-lincoherence-du-souvenir-exige-de-vagues-precisions-1

Commandée et payée d’avance en 1763 par le Marquis de Sade à Jean-François Œben, ébeniste du roi Louis XV, cette charmante petite table était destinée à Renée-Pélagie de Montreuil, en cadeau de mariage. La lettre de commande comporte un petit croquis de la main du marquis, ainsi que des notes précises sur ses désirs : […]

Ce brave Marquis de Sade

2013-10-07-ce-brave-marquis-de-sade

Patrick Jammes est né à Clermont Ferrand le 16 janvier 1944. Inscrit à la faculté de Vincennes, il suit les groupes de M. Lobrot et de M. Meignant ainsi que l’enseignement de la sexologie en général. Après des études de médecine dans les hôpitaux de Bordeaux, un internat dans un hôpital de Marrakech, une maison […]

La biographie de référence sur Sade

2013-10-03-la-biographie-de-reference-sur-sade-1

Jean-Jacques Pauvert, qui fut le premier à éditer Sade officiellement à 20 ans en 1945, souligne tout au long de « Sade vivant » l’ingéniosité intéressée que penseurs et biographes ont convoquée pour produire des discours inexacts, fondés sur des sources erronées, dans le but plus ou moins conscient de réduire Sade à leur horizon […]

Quand on a gobé le poisson, il faut y mettre la sauce !

2013-09-26-quand-gobe-le-poisson-il-faut-y-mettre-la-sauce-1

Dans la nuit du 1er au 2 novembre 1975, le réalisateur italien Pier-Paolo Pasolini est tué de manière brutale à coups de bâton et écrasé avec sa propre voiture sur la plage d’Ostie, près de Rome, il est âgé de 53 ans et vient d’achever son dernier film. Vers 1944-45, dans la République de Salò, […]

Prix Sade 2019

IMG_0299

Samedi dernier — le 14 septembre — à 20h00, à la « Galerie Suzanne Tarasieve » de Paris, fut décerné le prix le plus sulfureux du monde de l’édition : le Prix Sade ! Ce prix récompense chaque année depuis 19 ans « un auteur singulier et honnête homme, selon la définition de son siècle. […]

Liberté, la nuit de tous les désirs

2019-09-12-liberte-la-nuit-de-tous-les-desirs

Peut-on transposer l’univers sexuel du marquis de Sade au cinéma ? Est-ce encore pertinent à l’heure de #MeToo  ? Albert Serra répond avec un film hallucinant : « Liberté ». Un article d’Olivier Séguret. A-t-on pu rêver autrefois de répandre le libertinage comme un virus ? De l’inoculer loin de ses terres françaises d’origine, d’où Louis XVI […]