Tag Archives: Livre

Sade, écrivain polymorphe

2015-10-22-sade-ecrivain-polymorphe

Le Marquis de Sade, mort il y a deux cents ans, reste vivant dans la légende noire qu’est devenue sa vie, même et surtout pour ceux qui ne l’ont jamais lu, et ne connaissent de lui que les échos scandaleux de sa biographie et de son œuvre pornographique, avec laquelle ils la confondent parfois. Cet […]

Sade et le Cinéma

2014-02-06-sade-et-le-cinema

Longuement emprisonné pour de mauvaises raisons, vilipendé de son vivant, honni après sa mort, condamné aux éditions clandestines, Sade ne fut totalement édité et partiellement réhabilité qu’au XXe siècle. À Jules Janin, écrivant, en 1834 : « La main tremble en écrivant son nom », répond Apollinaire : « Le Marquis de Sade ? Cet […]

Et je vous offre le néant

G03236

Comment présenter Sade au lecteur de bonne foi ? Comment le persuader que l’érotisme, malgré tant de scènes de débauche, est loin de résumer l’homme ou l’œuvre ? Comment faire un portrait de Sade qui n’édulcore rien, mais ne recommence pas le procès ? Comment, enfin, lire Sade pour ce qu’il est ? Un auteur […]

Sade, écrivain polymorphe

2015-10-22-sade-ecrivain-polymorphe

Le Marquis de Sade, mort il y a deux cents ans, reste vivant dans la légende noire qu’est devenue sa vie, même et surtout pour ceux qui ne l’ont jamais lu, et ne connaissent de lui que les échos scandaleux de sa biographie et de son œuvre pornographique, avec laquelle ils la confondent parfois. Cet […]

L’art de battre sa maîtresse

2014-03-27-lart-de-battre-sa-maitresse

Si avec un titre comme celui de cet article, la curiosité de quelques lecteurs n’est pas piquée, c’est que le Shakespeare de « Hamlet » avait raison : « Il y a quelque chose de pourri au royaume de Danemark ». Ce titre, très teasing, est bel et bien celui d’un loufoque exercice de rhétorique, qui suscita « bien des […]

Sade et le Cinéma

2014-02-06-sade-et-le-cinema

Longuement emprisonné pour de mauvaises raisons, vilipendé de son vivant, honni après sa mort, condamné aux éditions clandestines, Sade ne fut totalement édité et partiellement réhabilité qu’au XXe siècle. À Jules Janin, écrivant, en 1834 : « La main tremble en écrivant son nom », répond Apollinaire : « Le Marquis de Sade ? Cet […]

Marquis de Sade, l’ange de l’ombre

2013-11-14-marquis-de-sade-lange-de-lombre

Pervers sexuel enragé et engagé, explorateur d’une sensualité sans limite, libertin et libertaire, aristocrate et révolutionnaire, théoricien politique visionnaire, [Sade] est aussi le défricheur de l’inconscient et l’homme de théâtre d’avant-garde qui fait monter sur scène pour les apaiser les fous de Charenton. Le divin Marquis est une divine surprise sous la plume de Gonzague […]

Et des livres des livres des livres au nom de dieu…

2013-06-27-et-des-livres-des-livres-des-livres-au-nom-de-dieu

C’est Mme de Sade, née Renée-Pélagie de Montreuil, qui apportait au marquis les livres qu’il voulait lire et dont il dressait la liste dans ses lettres. Elle trouvait certains dans la bibliothèque familiale. Elle en empruntait à l’abbé Amblet, ancien précepteur du jeune Sade avec qui il était resté en bonne amitié, à l’abbé de […]