Tag Archives: Section des Piques

Pétition de la Section des Piques, aux représentants du peuples français

Pétition_de_la_Section_des_[...]Sade_Donatien_bpt6k6259007r_5

En 1792, « Louis Sade, homme de lettres » est nommé secrétaire, puis en juillet 1793, président de sa section. Le 9 octobre 1793, il prononce le « Discours aux mânes de Marat et de Le Peletier » lors de la cérémonie organisée en hommage aux deux « martyrs de la liberté ». Entraîné par […]

Sade, le premier écrivain furieux

2016-02-18-sade-le-premier-ecrivain-furieux

10 mai 1606, Pierre de L’Estoile note dans son journal : « Un gentilhomme sans jambes, comme sans Dieu, eut ce jour la tête tranchée en Grève, où il ne voulut ni prêtre ni ministre, ni même invoquer Dieu une fois seulement, comme vrai athéiste qu’il était. » Sans jambes, sans Dieu, sans tête… Le […]

6 – Les châteaux de la subversion

2017-03-16-a-la-mi-mars-le-coucou-est-dans-lepinard-2

« Allié par ma mère, à tout ce que le royaume avait de plus grand ; tenant, par mon père, à tout ce que la province de Languedoc pouvait avoir de plus distingué ; né à Paris dans le sein du luxe et de l’abondance, je crus, dès que je pus raisonner, que la nature […]

A l’assassin, on égorge les prisonniers !

La_Bastille_20060809-800x424

Le 29 février 1784, le Marquis de Sade arrive à la Bastille. Dans cet endroit, plus triste que le fond d’une tombe, notre bonhomme s’occupe comme il peut. Dans un premier temps, la cellule n’étant pas très grande, il s’évade en regardant la foule depuis la fenêtre du deuxième étage de la tour de la […]

Sade, le premier écrivain furieux

2016-02-18-sade-le-premier-ecrivain-furieux

À la date du 10 mai 1606, Pierre de L’Estoile note dans son journal : « Un gentilhomme sans jambes, comme sans Dieu, eut ce jour la tête tranchée en Grève, où il ne voulut ni prêtre ni ministre, ni même invoquer Dieu une fois seulement, comme vrai athéiste qu’il était. » Sans jambes, sans Dieu, sans […]

Sade, ou le plus athée des athées

2014-03-13-sade-ou-le-plus-athee-des-athees

1740-1814 . Où est le scandale chez Sade ? Dans une vie marquée par une série de procès et d’emprisonnements pour débauche, sodomie, flagellation, dépravation, obscénité, blasphèmes et autres crimes ? Dans une oeuvre érotique regardée par Paulhan comme un gigantesque catalogue de perversions, et par Pauvert comme la plus importante entreprise de librairie pornographique […]