A ma bonne amie

2011-05-05-ma-bonne-amie-1

En 1835, une personne peu scrupuleuse eut l’idée d’imprimer un roman intitulé « Justine, ou les Malheurs de la vertu, avec préface par le Marquis de Sade ». Antoine Alexandre Barbier, auteur du « Dictionnaire des ouvrages anonymes et pseudonymes », nous apprend dans un de ses ouvrages que ce roman ne fut pas rédigé […]